En finir avec la souffrance – fin de l’illusion, création de son propre rêve

Une libération majeure au cœur de mon voyage est à l’origine des nombreux volets à paraître sur ce thème : en finir avec l’illusion de la souffrance, créer son propre rêve.

L’occasion de me livrer un peu plus ici.

On entend et on lit partout que le cheminement est affaire de toute une vie.
Tout dépend du sens que l’on attribue à ce cheminement, de la croyance qu’on y associe, en fonction de nos peurs et de nos conditionnements.
J’étais effrayée, je dois vous avouer, d’entendre cela car mon cheminement jusqu’ici a comporté une très grande part de souffrance.
Alors, chaque fois que j’entendais cette phrase, j’étais littéralement pétrifiée car je l’associais à ma croyance cheminement = souffrance…!
Ça n’allait donc jamais finir…!

Et pourtant aussi, vous l’aurez remarqué dans mes textes, j’ai ressenti une joie authentique, comme jamais je n’en avais ressenti auparavant.

J’alterne depuis le début des moments de pur bonheur, de paradis et de descente aux enfers, je vous avoue ici que le terme enfer me paraît doux à côté de ce que j’ai vécu, c’est vous dire…
Et jusqu’ici, j’étais dans une grande confusion, ne sachant quel sens attribuer à ces crises, cherchant toujours un sens, me tournant tour à tour vers telle ou telle théorie pour accepter au mieux ce qui m’arrivait.

Et puis quelque chose a lâché, un déclic, une libération, une compréhension majeure.
Partager avec vous ce déclic n’est pas chose facile, car il est extrêmement difficile de mettre en mots, de raisonner sur une prise de conscience globale qui émerge du plus profond de mon cœur.
Et pourtant, la sensation aussi que cette prise de conscience passe aussi par les mots et par la raison et que j’ai une envie folle, un besoin de la partager avec vous, vous, êtres sensibles, souffrant aussi, artistes “rêveurs”, si beaux à l’intérieur !

Beaucoup de freins aussi pour écrire sur cette libération car pour autant je n’en ai pas fini avec toutes ces croyances, ces peurs dont je viens de prendre conscience, la différence énorme est que je ne leur attribue aucune réalité, je ne vais plus les laisser me gouverner, j’ai commencé la “traque”, j’en ai les moyens : ma Foi n’est plus investie à l’extérieur mais en moi.
Je viens de naître mes amis et quelle naissance !
Cette naissance s’est faite dans les larmes, des larmes de joie et de libération profonde !
J’ai vécu plusieurs petites libérations comme celles-là mais ce jour-là était particulier.
C’est difficile, difficile de vous décrire cela !

Voyager au cœur de l’humain m’a donné le plus grand des pouvoirs, un pouvoir magique, illimité : celui de Croire.
Mon cheminement prend alors cette tournure, nette précise (enfin…!) : partager ma Foi, la communiquer, en paroles, en écriture mais aussi en silence, avec mes mains par le biais des soins que je dispense.

Voilà la suite de mon cheminement : créer MA nouvelle oeuvre d’art (car pour moi tout ce que nous créons, pensons, disons, partageons est de l’art), mon nouveau rêve, ma nouvelle vie, me sentir libre de penser, vouloir et vivre comme je l’entends mais cette fois, sans plus recevoir de punition en retour, voilà en quoi consiste cette libération majeure et que je vais partager avec vous sous plusieurs formes, sous divers angles, dans divers textes.

Je vais notamment vous parler de ce système dont je prends conscience aujourd’hui, un système très puissant de punition constante inscrit en chacun de nous, il me semble.
Cette histoire est la mienne, je vais vous faire part de MES nouvelles croyances, ces croyances-là me font du bien, ces croyances-là m’autorisent enfin à être moi sans plus endurer ces punitions/électrocution derrière, cause de tant de souffrance, je l’ai compris aujourd’hui.

Alors même que j’ai eu cette prise de conscience massive il y a quelques jours, alors même que j’ai commencé à écrire des textes sur ce sujet, j’ai été assaillie, comme toujours par ces voix diverses et cacophoniques dans ma tête, se traduisant par des sensations/sentiments désagréables ; cette fois, je pouvais les observer !
Cette fois, j’étais enfin le maître dans ma propre maison, dans mon temple sacré que sont mon corps et mon esprit, alors leur pouvoir a diminué, alors je ne me suis plus retrouvée à terre, comme par exemple à la suite de l’écriture “s’autoriser à être”, quel retour de bâton j’ai eu après l’écriture de ce texte…!

Je vous parlerai donc de ces voix inconscientes qui vous maltraitent sans que vous en ayez conscience, sous forme de sensations diverses d’inconfort au quotidien, voire même de souffrance atroce alors même que vous commencez à exprimer votre Etre.
Je vous parlerai de mes voix, peut-être certains d’entre vous se reco-naitront dans ces voix.
Je vous parlerai des croyances (et surtout, de LA croyance majeure originelle : la faute).
Je vous parlerai de la Connaissance, du recul qu’il est important de conserver, vis-à vis de la Connaissance.
Je vous parlerai de ma Foi.
Je vous parlerai du cœur de l’humain, ce cœur magnifique, point de départ du nouveau rêve qui est à la portée de chacun de nous.

Ma libération, en ce qui me concerne s’est faite en pratiquant l’intériorité par le biais du Reiki (et auparavant, en apprenant à me connaître par divers moyens tels la sophrologie, le yoga, la psychothérapie, la psychologie, etc.), soin que je m’administre chaque jour, en posant mes mains sur moi et que je commence à administrer aux êtres qui me sont chers.
Les effets de ces soins et de mon initiation ont dépassé mon entendement, ont laissé émergé un espoir immense, ils m’ont mis au contact de mon cœur et m’ont permis, de manière naturelle, d’aller vers ce qui me faisait du bien : développement de mon intuition, accord avec ma raison, découverte de livres décisifs aussi et cela, avec la grande liberté d’action et de pensée que permet le Reiki : chaque personne s’administrant ou recevant les soins va révéler quelque chose de différent, le Reiki révélant à la personne ce qui est dans son cœur, et donc, révélant quelque chose d’unique.

Mais aussi, et c’est peut-être l’essentiel, la source de mon inspiration et de ma libération se trouve dans ma vie de tous les jours, alors que j’élève à plein temps mon petit garçon de 4 ans (ne serait-ce pas lui, avec sa pureté, sa vérité éclatante, depuis le premier jour où je l’ai tenu dans mes bras, depuis même qu’il est dans mon ventre, qui est venu titiller, bousculer, réveiller tout cela … ?),
au sein de mon doux foyer, aux côtés de l’homme qui fait partie de ma vie depuis 18 ans maintenant (et j’en ai 33 !), l’homme de ma vie qui me soutient de manière inconditionnelle, s’accroche dans ce bouleversement et m’a toujours fait confiance alors même que je ne croyais pas en moi.

Je n’ai aucune idée de votre propre monde intérieur, de la vie que vous menez, de vos propres voix, de vos croyances, des outils que vous utilisez ou pas (le reiki étant le mien), pour vous mettre au contact de votre coeur, cela vous est propre (et aucun moyen, aucune règle de vie n’est unique pour voyager en son coeur !) mais je crois que le coeur de l’humain, avec sa grâce, sa beauté, sa pureté, sa lumière, est commun à nous tous (même si ce qu’il en ressortira est unique).
Je crois que nous ne faisons qu’un, vous et moi et cette lumière, cette unité nous est très pénible à supporter, quelque part, pour des raisons qui me sont de moins en moins obscures.
Voilà pourquoi, alors même que j’ai été au contact direct de ma lumière, j’ai effectué une descente aux enfers !

Je crois que l’être humain d’aujourd’hui (de toujours ?) a une peur fondamentale dans la lumière, le divin, qu’il porte en lui.
Lucifer, celui qui porte la lumière, vous vous rappelez ?
Je crois que cette peur-là a le pouvoir de se matérialiser si on la laisse s’exprimer et si on y croit (en effet, et je pense que je développerai cela plus tard, si, au contact du divin en vous, vous vous mettez à en avoir très peur, vos manifestations en seront « démoniaques » (agressivité, colère, hurlements, etc.) et vous vous retrouverez direct en enfer, je peux vous le garantir, l’ayant expérimenté…!).
Je crois que nos peurs, nos croyances ont un énorme pouvoir.
Je crois que le cœur de l’humain dispose d’un plus grand pouvoir encore.
Nous avons tous des pouvoirs magiques énormes et nous n’en avons pas conscience, c’est incroyable…!

Je vous propose donc ici désormais de rai-résonner avec moi pour parvenir à croire vraiment en votre propre rêve, pour qu’il devienne réalité, si cela vous parle, si cela sonne juste dans votre cœur.

Je vous demanderai aussi et surtout de réagir, d’interagir avec mon nouveau rêve (mon rêve de paradis, si si !) que je vais partager avec vous.
Me faire réfléchir, encore et toujours, me faire partager ces continents inconnus que sont les vôtres et que je brûle de découvrir, vos interrogations, vos doutes, vos “voix” pour pouvoir ainsi modeler ma nouvelle oeuvre d’art à l’infini (et ma connaissance de l’humain pour mon futur métier de thérapeute, qui sait ?), qui aura toujours comme point de repère ma foi, mon intériorité, ma vérité.
C’est ainsi et seulement ainsi que je serai apte à vous écouter, vraiment.

Je terminerai ce texte d’introduction se dirigeant vers des flots inconnus avec ce magnifique texte cité par Nelson Mandela, que vous avez peut-être déjà eu le plaisir de lire sur mon site :

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nous nous posons la question :
“ Qui suis-je, moi, pour être brillant, talentueux et merveilleux ? ”
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre et vivre petit ne rend pas service au monde,
L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres,
Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous,
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.
En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres…

J’en profite ici pour préciser que le livre qui m’a fait pleurer pendant des dizaines et des dizaines de pages de prise de conscience massive est celui-ci : Le cinquième accord toltèque (« soyez sceptiques mais apprenez à écouter »), alors même que le précédent, Les quatre accords toltèques avaient déjà initié une première prise de conscience, avec des larmes (oui, je pleure souvent…! :D)
Je me doute bien que ce livre qui a été si important pour moi, à ce moment précis ne le sera pas forcément pour vous (et encore que… Ses livres sont des best sellers traduit dans le monde entier!), je vous invite cependant à savourer ces mots merveilleux, émanant du divin, de l’Amour.
Je me suis librement inspirée de ce livre pour écrire ce texte et ceux à venir.

Merci d’avoir pris le temps de me lire jusqu’ici et d’avoir partagé un peu de mon rêve, l’espace d’un instant.
Puissiez-vous faire grandir la confiance et surtout, l’amour pour vous-même…

Publicités

6 réactions sur “En finir avec la souffrance – fin de l’illusion, création de son propre rêve

  1. Heureux ma sœur, car tout comme toi, en ce début de semaine, j’ai été touché par une sorte de grâce, comme un rayonnement extérieur qui désormais émane du plus profond de mon être.
    Non pas une découverte, mais un dévoilement, comme si le halo de lumière était soudainement apparu en point fixe.
    Le besoin de dire au monde que je l’aime, à l’humain que je l’aime et me délecter de cette plénitude.
    Je sais que le cheminement est personnel mais je suis persuadé que ce qui en émane retombe sur notre entourage. Alors merci, car le texte que tu as produit me prouve à quel point cela est vrai, je rayonne en partie car tu rayonnes aussi, à coup sûr tu fais partie de ces miroirs qui reflètent l’image de ce souffle qui est en l’humain : le souffle de Vie.

    Je t’aime !

    • Oh………….
      Quel bonheur immense me procure la lecture de ces lignes !
      Je ne sais même quoi dire tant j’ai peur que mes mots ne reflètent pas ce que je ressens de si fort, là, maintenant !

      Je suis tellement, tellement, tellement heureuse que tu puisses vivre cela, cette joie que je souhaite à tout être humain, ce bonheur de vivre, d’Etre, d’aimer avec l’envie, le besoin de le partager !
      Oui, cette grâce, ce rayonnement émane tout autour de celui qui le vit et touche l’entourage (et je dirais même, la terre entière !), avec un effet boomerang pour le « rayonnant » si je puis dire, qui est nourri en retour, a besoin de ce « carburant » pour rayonner encore, belle boucle infinie de ce Tout que nous formons, ensemble !
      Merci, tes mots rayonnent, émanent droit de ton cœur et viennent donc soutenir, nourrir et faire grandir encore mon Amour.

      MERCI, merci, merci merci !

      Je t’aime

  2. ceux sont là des mots réconfortants que tu nous dis et comme toi je dis que si vraiment on veut s’en sortir il ne faut pas craindre de parler avec des personnes compétentes et pour se changer vivre autre chose pour être plus heureux un long cheminement à faire et apprendre à se connaître

    • Merci Flipperine,

      j’émettrai aujourd’hui beaucoup de précautions et un gros doute sur cette idée reçue : long cheminement pour être heureux, je ne crois pas aujourd’hui que cela soit une règle immuable.
      Même si ça a été malheureusement souvent le cas jusqu’à aujourd’hui, peut-être justement parce que nous en sommes persuadés !
      Mieux se connaître, oui ! Cela est tellement passionnant et enrichissant ! Mais pas obligatoire non plus pour le bonheur il me semble !
      Je crois qu’il n’existe aucune règle immuable.
      Se servir de tous les outils/toutes les personnes qui nous aideront à nous aimer et nous faire confiance car l’homme d’aujourd’hui a besoin de découvrir qu’il est possible de vivre heureux sans les « il faut » et « je dois », simplement en s’aimant, en se faisant confiance pour s’autoriser à être lui-même.

      à très bientôt Flipperine !

  3. Bonsoir,
    Le texte cité par Mandela (De qui il est d’ailleurs stp?) a une résonance divine. Laissons nous guider lorsqu’on capte cet appel et allons annoncer la nouvelle aux autres.
    W.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s