L’ordre et le chaos

Mind-mapping0002

Mind-mapping0001

Voilà qu’ici je vous livre une sorte de dessin en mots.
J’ai envie d’écrire, un tout petit peu, dessus et j’ai envie de ne rien dire.
Ma raison et mon coeur.
Quelle frustration, toujours de ces mots amputés de quelque chose d’essentiel.
Quelle joie aussi de dire en mots, en dessin, en musique, de partager l’amour et l’harmonie !
L’ordre et le chaos donc, la discorde, la rupture et l’harmonie, le chant, la Vie.

Voyez comme les mots sont les mêmes, dans chaque dessin, oui, oui, regardez bien.
Les mêmes données avec lesquelles on pourra faire ce qu’on veut.
L’oeuvre d’art de la vie.

Quelle sera la vôtre ?

Dans le chaos, tout est séparé, tout est cloisonné et aucun maître d’oeuvre est à l’oeuvre, il est tour à tour donné le pouvoir à telle ou telle composante avec, pour seul moyen d’organisation le contrôle, le muselage de l’une ou l’autre composante, ça bouge constamment.

A l’origine de l’harmonie, la Foi, foi primordiale dans ce qui nous anime, dans tout ce qui nous compose. Cette foi est le point de départ de la maîtrise, elle est l’énergie, l’instance qui délivre en toute solennité le pouvoir au maître des lieux.
Il y a dans l’harmonie ce mélange subtil de lâcher prise et de maîtrise, qui est très étrange je vous le concède.
Acceptation de ce qui est, acceptation de tout ce qui nous compose, “bien” comme “mal”, est-ce vraiment ainsi ? Du bien et du mal, du bon et du mauvais ? Du positif et du négatif ?
Peut-être ? Je ne sais pas.
C’est un ensemble, un ensemble dont il s’agit de se nourrir,  un ensemble qu’il s’agit de regarder en toute confiance, un ensemble dans lequel se plonger, dans le respect de chaque chose qui compose cet ensemble, dans la plus grande des ouvertures ; mais il s’agit qu’un maître dirige tout cela, il faut un chef d’orchestre pour faire sonner la divine mélodie.
Ce chef d’orchestre aura toute la liberté de faire ce qu’il veut avec ce qui lui est confié.
Il distillera d’une main savante, astucieuse, légère et intuitive, un peu de vie ici, un peu de vie là, une douce note de musique ici, suave, un coup de tonnerre ailleurs, un peu d’ombre et de lumière, un peu de froid un peu de chaud mais toujours dans la danse, aller, revenir, apaisement, tempête avec toujours cette ligne de fond harmonieuse qui compose ce beau morceau de vie, cette magnifique oeuvre d’art que représente votre vie.
Rien n’est séparé, tout est relié afin de nourrir chaque petite particule qui nous compose, chaque atome qui compose la terre, la Vie.

Le maître est comme un sorcier disposant de plusieurs ingrédients pour faire bouillonner son chaudron magique, il obtiendra ce qu’il voudra selon la recette choisie.
Le maître est comme un jardinier cultivant son jardin avec soin, ce jardinier compose avec la nature, il ne peut faire de la rose un pommier, il peut cependant arranger et cultiver toutes ces graines comme il l’entend et chaque jardin sera différent, selon le goût de chacun.
Encore faut-il que le jardinier sache que son jardin a le droit d’être différent de celui de son voisin,
encore faut-il que le jardinier sache qu’il a cette liberté d’action,
encore faut-il que le jardinier ait conscience ce ces possibilités infinies sont à sa portée ;
encore faut-il que le jardinier apprenne, connaisse et accepte les lois immuables de la nature car sa quête est vaine s’il cherche à faire avec des graines de rose un pommier.

Il penserait alors que toute marge d’action, toute liberté est impossible…
Car peut-être bien que beaucoup de jardiniers ont oublié qu’il fallait de la lumière pour que les fleurs s’épanouissent, qu’il fallait la lune aussi, avec ses cycles, qu’il fallait que cette plante-là dépérisse pour que cet autre s’épanouisse, qu’il fallait de l’eau qui s’écoule dans toutes les parties pour nourrir cette vie, qu’il fallait observer dans tous les recoins pour prendre soin de ce beau jardin, déraciner ici, libérer là et jouir, jouir sans cesse de la vue de ce paradis et se nourrir de ses fruits.

Publicités

Une réflexion sur “L’ordre et le chaos

  1. chacun de nous verra les mots que tu as mis d’une manière différente, avec une autre couleur mais tout ce que tu as mis c’est la vie la vie que nous menons tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s