Le monde a besoin de toi

Le monde, en ce moment-même a besoin de toi.

Ce vieux, là, tout de suite, est attaché à son lit,
il avait envie de marcher, il avait envie de vivre !
Lui, être humain devenu si faible,
je l’ai trouvé, là, les yeux exorbités,
un moment privé de son humanité, il n’a pas pu parler, non, il criait, de ce râle dans sa voix devenue animale : « à boire, à boire !”
Je m’approche, l’embrasse pleurant, implorant le ciel qu’il me donne la force de pardonner,
pardonner cette méprise de l’humain constante, pardonner ce que je ne comprends pas.
Je le serre, lui dis tout mon amour, la lumière revient, il prononce alors ces mots : “ils m’ont attaché, moi, ils m’ont attaché comment est-ce possible, comment est-ce possible ?”
Un peu plus tard, sur le seuil de la mort pourtant encore empli de Vie, il se lèvera du lit à barreaux, arrachera sa sonde, se hissera, autant qu’il peut avec ses dernières forces, on lui rétorquera alors : “folie, folie!”
Mais moi je dis pulsion de vie !
Attaché dans son lit, il est en sécurité, sa mort retardé, sa vie – survie – préservée.

Ceux-là, un peu trop sensibles sont attachés aussi dans leur lit,
ils sont jeunes, parfois très jeunes, on leur a dit qu’ils étaient fous.
C’est qu’ils sont capables de sentir ce que d’autres ont repoussé loin loin !

Celui-là, bien conscient que l’Homme a besoin d’amour, de liberté, de joie et d’entraide
a finalement décidé de se piquer, un petit shoot vaut mieux que de voir cette réalité ;
ce paradis qu’il sait possible sur terre, désormais il l’a trouvé, pour un temps,
avant qu’il ne se transforme en enfer.
Et lui qui boit pour oublier, oublier, ne plus sentir !

Et toi, toi, qui te sens victime,
toi, toi, qui te sens coupable,
toi qui te sens différent,
toi qui te sens rejeté,
toi, retranché derrière ces étiquettes rassurantes, anesthésiantes de tes troubles divers et variés,
tu sais, tu sais au fond de toi, que tu as besoin d’autre chose,
que le monde a besoin de toi !

Oui, c’est difficile, c’est peut-être même la chose la plus difficile,
accepter de se réveiller.
Réveille-toi, éveille-toi maintenant !
Le monde a besoin de toi, j’ai besoin de toi,
nous sommes si nombreux aujourd’hui à œuvrer pour un monde nouveau,
à œuvrer pour la lumière, tapis dans l’ombre.
Tu en fais partie !
Et ce n’est pas le succès que tu rencontreras,
ce n’est pas la reconnaissance que tu attends désespérément,
ce n’est pas l’arrêt du ressentir,
ni même l’arrêt de la tristesse qui peut faire pleurer le cœur de celui qui aime.
C’est tout autre chose, ô dieu tout autre chose qui va doucement s’éveiller en toi,
tu ne peux pas l’imaginer, tu n’as pas idée !
Et pourtant, c’est là, ici et maintenant,
il te suffit d’arrêter un instant de lutter,
de t’asseoir, calmement et d’écouter.

L’amour, l’amour tout autour, tu peux le sentir, depuis toujours.

Tu quitteras d’abord ce lourd manteau, toutes ces choses dont on t’a affublé,
tu n’en a plus besoin.
Oublie ! Oublie tocs, angoisse, dépression, phobie, psychose, maladie !

Moi j’entends besoin besoin de Vie !

Ouvre les yeux, là maintenant, regarde tout autour de toi,
regarde en toi, toute cette colère, de te sentir victime,
de te sentir malade,
de te sentir différent,
mais ils ne savent pas !
Ils ont peur comme toi !
Et tu es capable, plus que tout autre de sentir ces peurs,
tu les as même fait tiennes jusqu’à aujourd’hui,
il est temps de te réveiller, de te re-trouver !

Pardonne, pardonne à ceux qui t’ont rejeté, à ceux qui ont frappé,
à ceux qui te méprisent, c’est leur propre méprise qui les fait agir ainsi !
Ils ne savent pas, pardonne-leur, ils font partie de toi, ils ont besoin de toi, nous sommes reliés, reliés !
Je ne sais pas s’il existe un dieu, des anges, mais je sais, je sais qu’il existe une incroyable magnifique chaîne humaine, lumineuse, qui nous unit, oui !
Tu peux te connecter dès maintenant à cette chaîne d’amour !
Pardonne, pardonne !
Tant que tu en veux à la terre entière, tu t’en veux à toi-même.
Pardonne à toi-même aussi.

C’est toi, être sensible, qui détiens les clés plus que tout autre, tu es capable de sentir la peur, la souffrance, tout autour, tu es capable aussi de sentir l’Amour, et tu le sais.
Ici et maintenant
c’est toi que j’attends,
seul, l’être humain n’est rien !

C’est ensemble, ensemble que nous changeons le monde !

Chaque fois que ton regard s’éclaire,
chaque fois que tu fais rayonner ta lumière,
chaque fois que tu dis des mots d’amour à tes enfants, à l’autre,
chaque fois la terre entière en bénéficie,
oui, je te le garantis !
Chaque fois que tu crois en toi, que tu écartes ces paroles, ces pensées si loin de l’humain, de sa nature, divine, lumineuse, chaque fois c’est une énergie énorme que tu déploies qui va droit au cœur de la chaîne, qui nourrit chaque cœur instantanément !
L’humain a besoin d’amour, de respect, de joie, de bonté, de rire, de compassion, aussi, quand il se sent triste, tout cela qui fait que tu es humain, qu’on t’a appris, oui, je sais ! A écarter ! Tout cela, retrouve-le aujourd’hui avec confiance.

Sois sûr, soit sûr que tu œuvres alors pour l’humanité, il te suffit de fermer les yeux et de sentir, oui, sentir, savourer cette merveilleuse énergie que tu déploies simplement à aimer.

Publicités

6 réflexions sur “Le monde a besoin de toi

  1. nous avons tous besoin d’amour et pardonner c’est dur bien souvent et ensemble on peut arriver à faire qq chose de bien, seul on est comme sans force

  2. Ton meilleur article depuis longtemps! Je ne suis pas comme toi sur la voie du pardon, pour moi ça a été tenté (Jésus), la religion devenue christianisme l’a obturé, mais je ne crois pas aux vertus du pardon.
    Ceci dit, ton texte est magnifique, puissant: belle verve!

    • Merci,

      le pardon est venu naturellement dans mon cheminement, particulièrement en ce moment, la rage et la colère que nous nourrissons envers l’autre (car bien souvent nous avons beaucoup souffert…) se retourne contre nous-même puisque l’autre, c’est nous, c’est ce que je ressens.
      C’est vrai que malheureusement, nous sommes nombreux à être en réaction par rapport à la religion qui a pu nous faire du mal ; pourtant certaines valeurs véhiculées par celle-ci sont universelles et font partie, il me semble, de la nature intrinsèque de l’humain.

      J’étais en train de méditer sur l’amour hier, plus précisément, j’utilisais le reiki pour envoyer de l’amour à ceux et celles qui en auraient besoin et qui le souhaiteraient, moi y compris, le texte s’est écrit tout seul dans ma tête durant ce soin/méditation.

      Encore merci Psiam !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s