Libère ta sexualité !

« Les femmes sont des putes. »
« Les hommes des salauds qui ne pensent qu’au c.. »
« Les couples mariés s’ennuient à mourir, vivre en couple, c’est s’endormir, c’est mourir. »

Et toutes ces blagues qui circulent, toujours sur le même thème, les mêmes idées, les mêmes croyances, qui reviennent autour du sexe.

Fameux masque de l’humain avec lequel j’ai appris à composer mais qui a le don de me hérisser le poil.
Attention, je vais lâcher la bride ici, ça va faire mal et ça va faire du bien. 😀
Avant de créer de manière plus posée sur Être Humain un atelier qui s’intitulera “Nouveaux couples, Nouvelle sexualité”, je vais naviguer dans le flot des mots pour y voir plus clair, bien centrer ma pensée avant de la croiser avec l’Autre.

Prêts à naviguer avec moi sur l’épineux, fascinant, extraordinaire, fougueux, tabou sujet de la sexualité ?
🙂

Pour cela, je vais vous parler de mon parcours, mon expérience, mon Histoire, intimement reliée à ce sujet.

Ma maman (ma mère était une femme EXCEPTIONNELLE, sur ce coup là, elles nous a fait bosser sur de sacrées mémoires…! ) a été prostituée (et avant hippie aussi) durant quelques années où j’étais jeune enfant (elle est décédée aujourd’hui et elle n’avait pas honte de ce “secret”, nous en parlions très (ouch,  beaucoup) librement, c’est pourquoi j’en parle ici), elle m’a rapporté énormément de témoignages de ce qu’elle a vécu, vu, entendu.
La rue. L’amour. Le couple.

J’ai quatre papa. (rassurez-vous, pas des clients, des hommes très biens, très très différents)
Je suis mariée, en couple depuis 20 ans.
Et d’autres petites choses que je garderai privées.

Ce sujet m’intéresse, je l’ai creusé, je l’ai déterré dans mon voyage, rah là là, si vous saviez ce que j’y ai trouvé…!
Je ne sais même pas par où commencer, comment partager !
Mais c’est super important et je veux le faire depuis si longtemps…!
Ca ne se fera pas en une fois, ce n’est que le début et c’est ensemble que ça se poursuivra parce que je suis loin d’avoir fini d’épuiser ce sujet fabuleux, immense qui s’ouvre à moi.

Je poursuis le partage de mon expérience, la mienne cette fois, dans mon couple.
Toute jeune j’ai été abreuvée par la même information que vous, les films pornos regardés en cachette avec mon amie, les revues, ma mère m’a fait prendre la pilule très jeune et j’étais très tôt très très informée. J’ai eu ma première expérience sexuelle à l’âge de 15 ans (j’aimais bien les garçons ;))

Ensuite j’ai rencontré mon Stéphane.
J’ai donc essayé d’aborder la sexualité sous l’angle suggéré,

– j’ai passé plus de 30 ans à baigner pleinement douloureusement dans les mémoires de l’Humain avant de m’en libérer, je m’y replonge avec vous, pour vous –

satisfaire mon homme, trouver des positions intéressantes, attrayantes, les jolis dessous, gémir, faire semblant de jouir, porter le masque, jouer la fille facile, la fille experte, la timide, etc. Des années et des années d’expérience.

Mais ce n’était pas tout mes amis, J’étais bien là Moi aussi.

Vous savez, ce truc qui clashe, qui fait que vous ne parvenez pas à vous fondre dans le moule, tout en mettant toute votre énergie à vous fondre dedans.

– la pire torture que s’inflige quotidiennement l’Humain en fait… –

Donc, en même temps que je jouais le jeu comme chacun, comme chacune, des fois j’avais pas envie.
Des fois je hurlais.
Des fois….
Je savourais sans bien comprendre une sexualité splendide, la mienne, la nôtre, la RENCONTRE, sublime, créatrice, fusionnelle, explosive, jouissive !

Mais à cette époque, je ne me connaissais pas, je ne me faisais pas confiance,
je subissais.
Avec Stéphane, j’ai toujours pu parler librement, ça a très vite été un sujet important, tantôt, douloureux, tantôt joyeux, nous en parlions beaucoup, nous cherchions.
Sans savoir ce que nous cherchions…

Jusqu’à ce que nous commencions un chemin d’évolution consciente, ça fait maintenant 8, 9 ans.
Je peux vous dire que je ne me suis jamais ennuyée (l’ennui mes amis, ne dépend absolument pas de ce que vous faites mais de ce que vous êtes !), que vivre avec une même personne durant de longues années au contraire vous fait découvrir des choses extraordinaires et il ne s’agit pas de positions, de lieu ou d’autres inventions de l’humain qui a faim.

Non, toujours dans une grande simplicité, avec beaucoup, beaucoup d’intensité.
Pas le divertissement. l’éloignement.
La profondeur, le coeur, le rapprochement.

945452_332108133584693_85359258_n

Ce que l’Homme cherche désespérément et confusément dans tout ce sexe qu’il consomme sous toutes les formes.

Entendons nous bien ici, je ne juge personne, je comprends tellement l’humain, tellement je le ressens.
Il ne s’agit pas non plus de dire ce qui est bien ou mal.

Je parle ici de ce qui sonne juste,
.
Au fond.

Et je le dis avec beaucoup de peine car je ressens si fort l’humain qui s’épuise loin de lui même, son coeur qui hurle.
L’occasion de témoigner ici sur le couple qui dure et la fidélité et ce que cela peut apporter.
Et je l’ai triturée cette question lorsque j’ai cherché ma liberté.
Bien évidemment, j’ai tout remis en cause, y compris mon couple et ma vision de la fidélité.

Cette question était même au cœur de mon voyage.

J’ai finalement consciemment fait le choix de la fidélité dans un monde qui me semble tellement tellement abusé, vicié du point de vue de la sexualité. Sur mon chemin cela m’a semblé important, juste, dans cette époque, ici et maintenant. Je sentais combien l’homme, l’Ami, le patient, pouvait glisser facilement dans ce trou vertigineux dans lequel il s’est trouvé tomber sans fin dans le domaine de la sexualité.

Il me faut répéter ici, je ne parle pas de religion, je ne parle pas de bien ou de mal extérieur mais bien plutot d’un cri, d’un cri intérieur.
Je ne suis pas non plus en train de vous dire qu’il faut être fidèle ou qu’il faut être ceci ou cela.

Je témoigne, je témoigne à celui qui se perdrait dans cette illusion de liberté qu’il se donne en cherchant la liberté dans le libertinage et en souffrirait sans parvenir à faire face à cette souffrance.

Je témoigne à celui qui se trouve coincé dans ces mémoires douloureuses de l’humain à reproduire, encore et encore le même chemin, se rassurant en se disant que le couple, c’est l’ennui.

Je témoigne à celui qui se questionne, n’en dort plus la nuit, celui qui n’y croit plus, celui qui se trouve pris entre ce qu’il ressent d’Elle et ce qu’il croit, ce que ses voix – les mémoires –  lui assènent “toutes les femmes ne sont que des putains.
Toutes les mêmes. »

Toi qui lis cela, sors de là, sors de là !
Fais toi confiance et vois ! Vois !
Laisse lui sa chance !

Laissez vous votre chance, votre chance de vivre l’amour dont vous rêvez depuis toujours car celui-ci existe, il existe et je reviendrai vous en parler.

Au sujet des ateliers : Je vais créer des ateliers à distance, avec skype ou un autre support, celui qui sera le plus pratique où nous pourrons échanger, ensemble, et « travailler » sur cette nouvelle sexualité qui cherche à émerger. La rendre consciente, effective dans la matière, qu’elle ne reste pas un idéal. Nous échangeraons sur les difficultés. Nous travaillerons aussi aussi au niveau énergétique. (il ne s’agit pas ici de dévoiler des détails « crus » de sa sexualité, je souhaite que ces ateliers restent pudiques, c’est-à-dire respectueux de la pudeur de chacun, il ne s’agit donc pas là d’un étalage de détails sur sa sexualité mais plus d’un partage de ressentis intimes)

Sur le sujet d’une « autre » sexualité, je vous conseille l’excellent livre L’amant tantrique, témoignage précieux d’un homme qui pratique cette nouvelle sexualité et la partage avec beaucoup d’amour. (pour ceux qui sont intéressés, vous pouvez me contacter par mail pour que je vous envoie un court extrait scanné 🙂 voyageaucoeurdelhumain@gmail.com)

A très vite ! ❤

Publicités

2 réactions sur “Libère ta sexualité !

  1. Quelle merveilleuse thématique à explorer, expérimenter, partager ! ✨ Tu es vraiment pleine de ressources, Elise (je me permets), et mon âme trouve la tienne fascinante !! Je suis pleine de gratitude que ton blog revienne sur mon chemin de la manière Parfaite et au moment parfait ! Tes mots sont – une fois de plus – infiniment touchants et vibrants ❤ Tendrement, Audrey.

    • 😊😊😊 l’humain est plein de ressources une fois qu’il s’abreuve à la source ! 😁 merci merci MERCI chaque reconnexion est un cadeau et… Une force. Nous sommes tellement en lien…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s