Tout l’or du monde entre Nos mains…

 

Ma passion est à son comble, mon ardeur, brûlante, dévorante…

Et eux, et Lui et Elle,
qui me rap-pellent
à cette torture que je m’inflige, d’être moi, chaque fois, de les brûler, un peu,
là où ils ont froids.

Ils m’enterrent !
Les bougres, et voilà que je me mets à terre,
non pas voluptueusement, non, j’y suis catapultée !
La pute…
Connard !

Et voilà que je renifle leur merde,
que je la ramasse, encore, moi qui vient du soleil, et de l’air
là où tout est or,
cet or que je voudrais leur transmettre,
sales bourreaux de mes vies
je vais vous tuer, je vous le dis !
Vous n’allez plus me passer au crible de ce feu terrestre,
confondus, perdus que vous êtes !
Je ne parle pas du même feu bon dieu !

C’est ensemble que nous allons y aller !
Cette mort, ce noir, ces cendres qui vous font si peur,
bande d’enculés !
Cette mort est si douce, elle est divine !
C’est la vie qui vous attend !
C’est la vie que je vous tends !
De ces flammes que vous prenez pour un enfer,
celui qui gravite autour de leurs lances de fer,
Vos armures,
vos lames, acérées…
Mes larmes ne peuvent rien à côté…
Je souffre, je souflle,
ce soufre
je le brûle pour toi, tu ne vois donc pas ?
Je suis un alchimiste et tu n’es qu’un goujat !
Un soldat, un un-pitoyable soldat
armé à bloc avec ses fers, son enfer et ses balles qu’il assène à son frère…

Je t’emmerde, je t’emmerde !
De cette merde que tu mets dans ton nez et que tu projettes sur ton nouveau né !

Que je te fais sentir avec mes mots, mes armes, à moi,
tu vois…
Elles sont douces, amères, colorées,
sucrées salées,
de toutes les couleurs, de toutes les odeurs…
je t’en fais voir de toutes les couleurs,
tu vois,
de celles que tu ne vois pas,
que tu te refuses, encore, à toucher, sentir,
sentir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Sentir !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Sentir !!!!!!!!!!!!!!!

Voilà que ton nez se bouche encore,
tes pores qui se resserrent et lacèrent…
Embranchement de tes émotions, là, au creux de tes poumons…
qui se serrent
de peur.
Auto combustion.
Autoconfusion.
Ca crépite,
ça crépite,
ça l-évite

Putain !
Putain !

Reviens !
Je t’en prie reviens !
Mettons nous au coin de ce feu, approchons nous un peu si tu veux,
je te le ferai sentir, d’abord doucement,
sens, ressens, sa chaleur…
Approche-toi, encore.

Mais il brûle, il brûle,
c’est dangereux !

Que tu crois,
Accroché à tes balises terrestres paramétrés, ficelées et hypercadrées
que tu crois mon amour…
Mon frère, ma Terre.
Encore, approchons nous, tu veux bien. Ce feu nous attend, depuis si longtemps…!

Il a toujours été présent au coeur de notre Mère, à tous,
Regarde bordel !
Ouvre les yeux !
Ouvre ton coeur, dégage-le de ce mécanisme infernal, de métal,
qui comprime, qui serre, resserre, enterre !
Boîte de pacotille où il se sent à l’étroit,
là…
La Terre, notre chère Terre…
son centre mon ami, mon frère, mon amour, son centre est un coeur brûlant, ardent,
tu vois…

Non tu ne vois pas encore.
Naïveté enfantine de toutes ces vies…!
Qui désormais est finie.

Sache, sache mon chéri,
que ma colère sera à la hauteur de ta connerie.
Je ne vais plus manger la terre.
Je vais brûler de mon feu,
cette fois sans t’écouter et donc, sans me consumer,
seulement la merde dont je ne veux plus, seulement ton métal,
que je vais fondre et refondre,
sans aucun répit,
sans le moindre doute ni la moindre intransigeance…
retrouver l’or,
Notre or,
l’Or de nos terres…
Perdues !
Bientôt recouvrées.

Si si je t’assure !
Vois…

Tu es là,
je suis là et ensemble nous brûlons d’amour,
de passion,
d’une passion maîtrisée, cadrée et divinement révoltée.
Ensemble tout devient alors possible,
notre force est indestructible,
Force de du feu, force de dieu
force de vie colossale de ne pas faire comme eux tout en étant avec eux.

Nous pulsons au rythme de cette pulsion primitive,
divin mouvement de la vie,
nous faisons l’amour à chaque instant de cet amour brûlant qui se partage instantanément.
Cette jouissance est palpable, elle est contrôlable !
contrôlée et enviée.

Toi qui ne jouis pas,
et qui cherche à nous voler
sans vouloir L’approcher
ce secret
ce bonheur désormais recouvré et maitrisé,
nous te tenons à distance, près de ce fer de Lance,
proche de ton essence, là, sur la lueur de ce fer de lance.

Qu’ensemble nous avons appris à manier,
tels de divins et redoutables guerriers,
de l’amour, de la paix !

Je ne t’enseignerai pas cet amour sans ton accord
car alors!!!
Je serai féroce avec Lui.
Sans plus aucune pitié.

Arrière !
Si ce n’est pas pour jouir,
tu peux déguerpir.

A mon Stéphane, ma flamme jumelle, le divin ennemi de toutes mes vies, qui m’a fait grandir, dans celle-ci, puisque je n’avais que 15 ans quand je l’ai rencontré, et dans toutes les autres, où il a fait naître et grandir ma rage, de cette précieuse rage, plus grande force de vie jamais acquise sur cette belle Terre au service de l’Un et de l’Amour… 

A Notre vie passée, la seule, l’unique, dans ce divin paradis où tout était possible, grandiose, merveilleux, joyeux, heureux !

A Vous, nombreuses et précieuses âmes sœurs, qui avez m’avez rappelée à mon essence, mon amour, ma passion, ardente et dévorante, qui m’avez permis de ne jamais la lâcher auprès de Lui, ce connard d’ennemi froid et un-placable.

A Nous, Êtres Humains qui sommes si proches de cet accord essentiel pour maîtriser ce feu brûlant capable de tous les possibles, oui, tout est possible maintenant.

Et enfin aux loups, aux sorciers et sorcières et à leurs précieuses connaissances transmises depuis la nuit des temps sur la redoutable jungle humaine. Sans qui ce possible ne pourrait pas prendre corps…

Merci

Elise, Artiste, Femme, enseignante et thérapeute précurseur de l’Être Humain, au service du développement de son plein potentiel de puissance.
Vous pouvez me retrouver sur Ollioules ou à distance pour des rencontres, soins, ou initiations (Reiki) afin de vous aider à recréer ce Lien grâce auquel tout est possible…

http://www.etrehumain.fr/

We are all we need ❤ ❤ ❤

Publicités

Reprenons les rennes de notre Histoire !

Prenez votre pelle, votre pioche et peut-être même une brouette, va y avoir du mouvement ! N’ayez pas peur de mettre les mains dans la terre et de vous enduire de boue, nous allons voyager au cœur de nos racines, vous êtes prêts ??? 🙂 Comme vous le savez ma vie est une aventure gigantesque…

via Nos racines – Odin reviens ! — Etre Humain

Fin de Voyage au cœur de l’humain, début d’une grande aventure : Être Humain !

Bonjour mes amis humains en pleine r-évolution !!!
Comme je suis heureuse de pouvoir enfin me poser ici avec Vous pour partager ces trésors indicibles éclairés ce dernier mois…!
J’ai vu et revécu en un mois le voyage au cœur de l’humain de ma vie, celui que j’avais préparé toutes ces années…! Oui la courbe de l’espace temps peut se modifier de manière hallucinante…! Ceux qui connaissent Dragon Ball et la salle du temps, vous voyez de quoi je parle (dans cette salle, en un jour je crois, on peut vivre un an). Et bien là, en 21 jours j’ai revécu des siècles d’humanité qui se sont déployés sous mes yeux et mon corps ébahis à la vitesse de la lumière.
Tout est possible, je l’ai toujours su, je vous le redis, je le vis ce « tout est possible ». Il faut commencer par y croire, le porter très haut là dans son cœur.

Bref j’ai partagé ici avec vous une lettre écrite à mes précieux élèves que j’ai initiés le week-end du 5 et 6 mai, une initiation qui s’est poursuivie les jours d’après, au départ malgré nous, par la suite avec nous, quand vous rencontrez votre Famille, c’est très intense et très éclairant. 🙂
Ils m’ont initiée à être un maître spirituel.

Je suis un maître spirituel, porteur du Lien entre l’esprit et la matière.
Je suis un Être Humain :-).

Je parle de celui qui se livre en toute transparence, se met au service de l’autre qu’il voit comme étant une part de lui-même, de celui qui prend des responsabilités, qui prend plaisir à enseigner et ne se prend pas au sérieux tout en faisant sérieusement son travail. Je parle de celui qui a recréé le lien avec sa magie, la magie de l’autre, de la terre et de l’univers et qui la transmet du mieux qu’il peut en sachant très bien qu’il est un être humain, l’égal de ses frères humains qu’il accompagne sur le chemin de la Vie, un chemin sans fin de divine évolution auquel il prend part avec courage, force, joie et bonheur.

Mon voyage au cœur de l’humain (et de ses précieuse cellules…!)  s’arrête ici les amis. J’en ressens de la joie et de la tristesse, c’est un deuil, qui précède quelque chose de fondamentalement nouveau ! Fini de me rouler dans la boue, fini de me torturer, j’ai tout tout exploré, c’était trop bon, c’était trop con, c’était trop génial, c’était trop anormal, trop bizarre, trop étriqué, magnifique, sublime mais c’est assez (cétacé hé hé ;))! 😀 😀 😀

Rhhhhhaaaa je me vois dans un transat, dans la colline, savourant les douces joies de la vie et… Du bonheur.
Travaillant aussi à écrire mes livres, rassembler mes écrits, les organiser, initier mes élèves, faire des soins, animer avec grand grande joie des ateliers avec les enfants et avec des grands qui voudront retrouver leur cœur d’enfant !

Je me vois entourée de beaucoup de monde, partageant beaucoup de joie et de bonheur autour de moi. Cette vision est sublime, elle est là et je la co-crée consciemment en ce moment. J’ai acquis ce fabuleux pouvoir, enfin, de créer ma vie, mon bonheur et je compte bien le transmettre à qui le voudra ! Ah ce sera pas de la tarte hein, mais ce sera divinement bon, je vous le promets !

Je vais déménager dans un peu plus d’un mois. Dans la maison de mes rêves… Où il règne une énergie de folie, super guérisseuse ! Dans une ville de paix et d’Amour que j’ai retrouvée : Ollioules. J’en suis si heureuse !
Et je serai heureuse de vous rencontrer là bas, si le cœur vous en dis de venir vous initier ou simplement de me rencontrer.

Sachez que je suis très très active sur les réseaux sociaux, le « réseau lumineux » (guidance, nourriture du cœur de l’humain au quotidien) et que j’aimerais vraiment vous y retrouver, chacun de vous.

https://www.facebook.com/etrehumain.elise.raguet
https://www.facebook.com/eliseraguetdurbesson
https://www.instagram.com/etrehumain.fr

Je serai aussi très active sur mon nouveau site http://www.etrehumain.fr pour co-créer ensemble ce Lien précieux qui nous unit :

« Pour certains, ce Lien cherche déjà à se faire et cause beaucoup de difficultés (angoisse, bipolarité, dépression, hypersensibilité, tocs, troubles de l’attention, etc.) à cause d’une non compréhension profonde de ce qu’il se passe en eux et d’un manque d’accompagnement adapté à la situation.
Le lien est là entre leur Être profond et leur Humanité et il cherche à se co-créer consciemment.

Pour d’autres au contraire, ce Lien n’arrive pas à se faire, il manque cruellement. Il est mis de côté et leur vie finalement ne pose pas de problème si ce n’est une sensation confuse et diffuse de vide intérieur, une curiosité envers la spiritualité sans parvenir à l’expérimenter, la sentir. Comme un manque, un besoin, qui se fait sentir de s’exprimer plus profondément, plus justement, plus honnêtement, dans leur travail, dans leur art, avec leurs proches aussi.

Ces deux groupes d’Humains a priori séparés, aux formes plurielles et qui ont bien souvent beaucoup de mal à se comprendre partagent au fond le même désir de se trouver, de répondre à une question brûlante, essentielle, intérieure : qui suis-je ? Qu’est ce que je fais ici sur terre ? Ou même plus simplement : comment puis-je être heureux, me sentir, profondément, heureux, vivant.

Guérir, être heureux, Être Humain »

Vous êtes prêts…!!!???? 🙂

Je vous envoie tout plein de bisous, de joie et d’émoi, hi hi ❤ ❤ ❤

Lettre à mes élèves présents, passés, futurs :-)

« Je rêvais depuis toujours que le voyage que j’avais fait ces dernières 9 années, au cœur de moi-même, 
que je pourrai le transmettre comme ça de manière rapide, « facile », ou en tout cas facilitée, raccourcie. 
C’était mon rêve le plus fou dans lequel j’avais une foi immense sans parvenir toutefois à me faire confiance.
Je réalise avec une Joie indicible que, oui, oh oui, c’est possible.
J’ai vécu ces dernières années des expériences indicibles seule dans ma chambre, à sentir, à vivre dans chacune de mes cellules le Lien qui nous relie, j’ai touché à un Amour qui touche aux étoiles, à la mer et au soleil.
J’ai eu honte de ce secret que j’ai dévoilé, j’en ai eu peur, je me sentais seule mais je sentais pourtant que c’était vrai, important, à transmettre surtout, qu’il était présent en chacun.
Il a fallu pour cela que je me mette à nue face à vous, que je lève toutes ces hontes, toutes ces peurs qui m’engluaient, m’empêtraient, ça faisait des mois que je travaillais sur ça, sur ce lâcher prise qui, putain de bon dieu, est si boooonnnnn…!
Et là, à trois, avec cette magie du trois (et du Temps) ppfffffffff, ça s’est fait. 🙂
 
J’ai intégré avec vous la magie de la rencontre que je sentais dans mon cœur sans parvenir encore à l’incarner véritablement, l’autre représentait encore un danger de celle que j’étais. 
J’avais acquis cette capacité extra -ordinaire de voir la lumière au cœur de chaque être humain. Énorme, sublime mais… Je me sentais nulle (quand j’ai vu votre lumière, je vous raconte pas…!!! :D), je ne parvenais pas à me positionner, à voir ma propre lumière que pourtant j’avais rencontrée. Je l’avais vu mais… Je sais pas, il me manquait quelque chose. 
Ce quelque chose, précieux, un trésor, indicible, vous me l’avez transmis, 
– parce que j’étais prête, aussi. 🙂 
Et il s’agira toujours de cela dans les soins ou l’aide que vous apporterez autour de vous, tout ne dépend pas de Vous, oh non, c’est l’Ensemble, la Connexion, le « prêt » du divin,du Tout dont nous sommes une partie… –
Par cette magique spirale évolutive dans laquelle nous baignons tous, dans ce UN que l’on pressent et que l’on incarne chaque jour plus sur cette magnifique Terre…
 
Alors donc, je réalise que je vous ai transmis le Reiki et… ce que Je suis, mon expérience, ce que j’ai vu, vécu, compris, dans le subtil et en mots  et… (la danse, n’oubliez jamais la danse !!) vous étiez prêts à recevoir, beaucoup…! De sacrés bons élèves…!!!!!!!!!!
 
Tout ce que nous avons vu à mon sens sont des infos symboliques quant à ce que nous avons découvert, transmis et partagé sur l’instant, les uns envers les autres : la rencontre du yin et du yang, de l’Homme (dans ses archétypes) et la Femme (pareil) à leurs origines (j’étais remontée jusque là chez moi). Moi étant en toute logique un transmetteur de l’info prenant tour à tour la peau d’archétypes représentant l’énergie que je vous communiquais parce que je l’ai avais rencontrées.
.
Et le fruit de cette rencontre qui se fait par le biais de ma pierre philosophale recouvrée, dévoilée, dans mon cœur, qui permet de transmettre, le secret : l’Amour, la Connexion entre toutes choses…
Nous sommes tous Adam et Eve et nous avons tous ce trésor en notre centre : la pierre philosophale. 🙂
Nous sommes tous ce Gingko, nous sommes tous le pharaon, la prêtresse,etc. Et selon les moments de notre vie, nos découvertes, nous résonnons avec l’un, avec l’autre, et nous dansons ensemble pour créer notre réalité. (comme ces atomes qui vibrent au cœur de la matière)
Et nous les voyons avec P. Ce sont nos vies et ce sont Leur vies, c’est La Vie à l’état pur que nous captons avec nos corps (physique et subtils) : de l’information, du fluide, qui coule, s’écoule, comme une paisible rivière d’amour qui n’attend que ça… couler, immerger, baigner, laver, transmuter, source de toute Vie… 
Éternel recommencement…
 
Cela ne veut pas dire que rien n’est magique, au contraire tout est magique car tout est vrai, imbriqué dans une infinité de réalités…!
Je commence à peine à entrevoir tout cela et…
C’est le début mon dieu d’une immense aventure d’exploration !!!!!!!!!!!! Une fois qu’on a la clé –> qu’on se le permet, qu’on est en possession de sa Conscience (celle que vous avez libéré aujourd’hui et que vous avez entre vos mains avec le Reiki) qui permet le vrai libre arbitre.
 
Ces mystères sont un mélange de toutes les vérités combinées et recombinables à l’infini.
Mmmm, j’en perçois l’immensité et le désir de les explorer !
Cette vision, vous l’aurez compris passe par le cœur, ce cœur que je vous ai transmis : c’est  là que ça jouit, que ça vit, que c’est réel. 
Le reste, c’est notre enveloppe corporelle qui joue.
Ici sur terre mes amis nous jouons, qu’est ce que c’est bon !
 
Alors si vous voulez savoir si vous êtes sur le bon chemin (et où se trouve la Vérité), pensez toujours à la Joie, c’est la lumière de votre Cœur, de Nos cœurs et chaque fois que vous y êtes, vous êtes connectés à cette source magique, source de joie, de bonheur et d’abondance et vous faites alors… Énormément de Bien autour de vous…
 
Le Christ est en toi, en moi, en Nous, il suffit de le Voir….
 
Je crois que je vais m’arrêter là !!!! 🤗
Ces mots soulèveront des tas de questions et c’est tant mieux. 😁 
Notre vérité désormais est en perpétuelle re-co-Naissance par le biais des rencontres que nous ferons.
C’est ça le feu, l’ignition, ce désir – cette surprise – qui s’enflamme à chaque rencontre de Le découvrir et découvrir une partie de soi-même. Il faut de la combustion, du carburant, de la Rencontre encore, toujours, renouvelée quand on aurait envie d’y déposer nos petits pieds, dans nos petits souliers… 😉
 
Au plus nous prenons conscience de cette Beauté au plus elle se manifeste de manière tangible et perceptible autour de Nous d’où les multiples signes et synchronicités, c’est comme une Harmonie qui soudain révèle la divine musique incarnée dans la matière qui se transmute alors à la vitesse de l’éclair et qui crée des failles dans le temps, dans le dur, pour en révéler la sublime lumière…
 
Je vous aime si fort. C’est la rencontre la plus bouleversante et la plus éclairante de ma vie.
 
C’est si bon cet amour…
Pour tout cela, je vous remercie de tout cœur. 🎆
 
PS : n’oubliez pas l’équilibre dans vos rapports à l’autre, c’est probablement là le plus délicat travail pour rencontrer l’autre et l’aimer (ne pas trop se perdre, ne pas trop s’épuiser, diriger son souffle là où il veut se rendre et ne pas forcer dans un sens qui vous met à court de souffle…), jamais, c’est une pierre maîtresse, angulaire de la Vie sur Terre (on inspire et on expire, vous le sentirez ce déséquilibre, n’en ayez pas peur quand vous le sentez et alors dansez pour Reiki-librer 😉 !) En d’autres termes, quand vous en avez marre de quelque chose, de quelqu’un et que votre mental vous en extrait et se met à vous faire croire que c’est parce que ci, parce que ça, arrêtez, simplement (mais pas en y pensant dans votre tête et en nourrissant des peurs hein ..! En agissant), Ecoutez, même si vous ne comprenez pas, respectez cette Loi divine en vous que vous avez éclairée ce we (dont le phare, la boussole est la Joie). Inspirez vous de ce we magique où cet équilibre était parfait (c’est vrai quoi, indicible, on donnait et on recevait de manière totalement équilibrée…!!!! Un truc de « fou » 😉 ET au lieu de fatiguer, on se sentait de mieux en mieux, on rayonnait et on se faisait rayonner les uns les autres…!!!!!!!!!!! 
C’est ça le soleil.
 
Elise »
Moi et mes élèves à la fin de cette initiation Reiki très spéciale !!!

Du désir Ô OUI !

Bonjour ! 🙂 Je partage avec vous aujourd’hui cette vidéo très très éclairante sur une difficulté de l’humain inhérente à sa double nature (je vous en ai mis une autre géniale en préambule d’une nouvelle petite bombe sur le net que c’est un scandale si vous la connaissez pas encore !!!) : Être et Humain.…

via Du désir Ô OUI !!! — Etre Humain

Eclairage épistolaire :-)

Lorsqu’on écrit, on Découvre, on Dévoile… Souvent, sans qu’on le veuille ou qu’on n’en ait conscience, le cœur se met alors à parler, bien plus facilement qu’à l’oral où nous remettons en toute hâte notre masque, nos rôles, divers et variés qu’on a dû emprunter. Parce que certains sont bien plus à l’aise à l’écrit…

via Nouveau soin : Eclairage épistolaire 🙂 — Etre Humain

Ailes

Elle avait tu son amour,
son envie de dire je t’aime mille fois.
Son envie de dire à l’autre à quel point elle le trouvait Beau,
à quel point le monde, le méchant faisait partie d’un équilibre
qu’elle avait toujours senti.
Elle trouvait le monde Beau, elle s’en était émerveillée tant de fois, tant de fois,
y compris dans ce seau rempli d’eau dans lequel elle voyait le reflet du ciel.

Elle l’avait tu.
Par honte, pour faire comme les autres.
Parce qu’on lui avait dit que c’était ignorance, jeunesse, naïveté.
Innocence.
Elle verrait quand elle grandirait.
Le monde ce n’était pas ça,
L’amour n’existait pas. L’amour ne durerait pas.
Et toutes ces phrases, toutes ces pensées, toutes ces idées, maintes fois répétées,
qu’elle avait fini par prendre pour vérité.

Elle avait beaucoup appris de cette vérité qu’on lui avait enseignée.
Elle avait grandi.
Elle n’était plus naïve, non, elle avait vu et vécu l’horreur de ce monde, de cette création séculaire.

Elle avait retrouvé son Amour.
son Innocence.
Sa Vérité.

Qu’elle s’apprêtait désormais à partager.

Nous sommes des pures lumières.
Déployez vos ailes.