Le feu, la magie, l’alchimie, la douce folie

Ça fait longtemps que je ne ressens plus ce feu, réchauffant, brûlant,
celui qui prend corps.

Désir
Sexualité
Exaltation
Passion
Emotion

Punition.

Je suis partie loin loin, baliser ce feu, à la rencontre de la glace, du vent, de l’eau,
tous ces éléments,
si différents.
Tantôt la tempête, tantôt le calme plat.
Tête froide, discipline primordiale,
pour ne pas basculer ou brûler.

UN-patience de ce feu, primordial.

Me couper de ce feu aura été la chose la plus terrible,
la plus élémentaire,
essentielle.
La flamme jamais ne s’éteint, elle est éternelle, au creux de chaque être,
de ton être.

La sens-tu…?

Elle n’attend que ça,
tes mains autour, ton souffle léger qui vienne la raviver…
Elle n’a pas besoin de lumière,
Elle éclaire,
Tu éclaires,
même quand tu ne le sens pas, même quand tu ne le vois pas.
Ce feu est précieux, ce feu est douloureux,
Il est
entre deux,
au coeur de tous les paradoxes.

Mais voilà que ton ventre se serre, nœud,

L’estomac
La gorge
Le retenir
Le contenir

Cacher sa chaleur,
Sa divine lueur.

Réflexe primaire, défensif,
que tu ne peux retenir
longtemps.
Il accompagne la vague,
sans la noyer.
Si tu la prends, si tu l’entends,
avec le vent,
avec le Temps.

Ferme les yeux.
On va danser.
Tu es prêt…?

Le raviver, le ranimer,
semer,
s’aimer.

Mes amis êtres humains en pleine r’évolution, j’ai envie de vous parler les mille langages associés aux milles contrées que j’ai explorées, vous dire, dans toutes les langues, avec mon cœur, mon corps, ma langue,
l’Amour que j’y ai rencontré,
partout,
cette union divine, possible, à chaque instant, entre chacun de tous les éléments, entre chacun d’entre vous,
entre chacun d’entre Nous.
Cet amour contre lequel on se dresse chaque jour, quiproquo géant car chacun ne s’entend, tant nous sommes différents…
Cette différence précisément est au coeur de cet Amour, de sa beauté, de ses miracles…
Paradoxe brûlant, tellement réchauffant…
Frustrant.

Ma vie devient magique, d’une magie certes difficile à intégrer mais qui prend corps, celle de tous les possibles, en toi, en moi, en lui.

Celle facile, qu’on défriche à force de difficulté.
Une paix qui s’inscrit à force de chaos,
un amour naissant incommensurablement grand, à force de colère.

Je voulais remercier chaque UN d’entre vous,
pour tous ces moments de doute, de colère, de torpeur, de douleur, d’horreur,
de courage, de rage, de voyage, dangereux, périlleux !

Mes chers, précieux compagnons voyageurs,

ENSEMBLE nous déchiffrons cet amour,
en prenant toutes les formes, en traversant toutes les couleurs,
je sais combien cela peut être difficile, horrible,
je voudrais que vous voyiez comme je le vois aujourd’hui à quel point ce travail est noble, salutaire,
pour la terre.
Qui émerge d’un long sommeil.

La sentez vous cette joie qui prend corps au cœur de toute cette douleur ?
Ce bonheur qui s’installe à force de malheur,
précieuses brèches, en toi, en moi, en lui, sur la terre,
rayon de lumière, qui éclaire, qui éclaire !
Et refait naître ce feu, précieux,
ici sur terre,
celui que l’on connait.
Celui que l’on connait.

Rhhha je ne sais plus faire l’amour, je ne sais plus écrire, cela fait si longtemps.
Je ne sais plus comment on fait et surtout,
il y a cet amour nouveau,
ce feu renouvelé,
cette passion, encore nouvelle
que je ne connais point.
Je crois qu’ici tout est vraiment nouveau,
tout se co-crée ici et maintenant,
avec vous,

êtes-vous prêts mes amis…?

Mais avant de vous quitter, vous laisser faire re-Naître ce nouveau feu, cette nouvelle magie, cette divine nouvelle alchimie et la nouvelle folie (de celle, douce, heureuse qui n’a plus besoin de s’enfermer !),
je veux vous dire combien je vous aime…

Combien je vous aime !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

A très vite ici ou sur Être Humain,

Elise
Petite sorcière, divine Initiatrice, grande prêtresse, guérisseuse, femme, enfant, Humain, divine lumière !!!!!!!!!!!!! ❤ ❤ ❤

… avec un soupçon de magie 😉 …

Je dédie ce texte à tous les voyageurs qui traversent des tourments et une souffrance indicibles aux côtés d’un amour incommensurable,

« la tristesse est un vice mais est une muse », clément Minosze

Je dédie ce texte en particulier à mon ami Clément, alias Minosze, précieux compagnon de voyage, protecteur et révélateur de la Femme et de ses mystères, par ses écrits et son précieux livre A tire-d’Elles, ouvrage que je vous recommande chaudement.
C’est juste une petite bombe vibrante super guérisseuse…!!! (rhhha naaaaan je parle pas de ces subterfuges, dérivés du pseudo plaisir vibro-massant-je-ne-sais-trop-quoi qui n’a rien à voir avec ce plaisir-là, tu sais de quoi je parle, j’en suis sûre)
https://www.bookelis.com/poesie/27726-A-tire-d-Elles.html

Allez, petite photo prise à la volée, en pyjama, avec mon précieux livre sur mon cœur hi hi <3, bisous bisous !!!!

Merci Clément

 

Publicités

Être Humain, faire le lien : dévoiler l’Horizon (et les multi-dimensions !), Incarner le potentiel

Mon nouveau livre prend forme….!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :-)))))))))))))))

C’est ici, avec Vous, amis voyageurs, amis éclaireurs que j’ai envie de partager cette en-Vie qui se précise se structure, se dévoile clairement.
J’ai publié et partagé ici hier un document que je sentais très conséquent sur la dépression.
Dans le même temps je savais que mon livre devait s’écrire, je ne savais pas comment avec toujours l’angoisse, l’impression que je n’avançais pas comme il faut.

J’ai pourtant appris et je l’incarne vraiment ces derniers jours qu’en fait, l’incarnation de nos idées, de nos en-vies, ne se fait pas du tout mais pas du tout sur le modèle appris : mettre la pression, faire des plans, réfléchir, cadrer avec ce qu’on a prévu en première intention avec le mental, la logique pure.
Non, ce que je découvre et pratique quotidiennement, encore un peu difficilement aujourd’hui (la pression revient souvent prendre la place du désir et du plaisir qui s’installent :-)), c’est : maintenir mon intention claire en gardant le cap de la Foi (=contact avec le Soi) sans nourrir le cercle vicieux du : tu avances pas, tu fais n’importe quoi, etc. qui envoie des infos contradictoires à l’Intention première et qui brouillent l’accès à la source en créant une structure opaque autour du Soi.

Dans ma nouvelle manière de faire, les idées parviennent de la Source directement en Soi après avoir clairement dévoilé et posé l’intention; et après, on fait intervenir le mental pour structurer, incarner (c’est à dire, traduire en termes terriens ! :D) l’info reçue (en retour à l’émission de l’Intention :-)).

Bref, pardonnez ces digressions mais il est important aussi de partager cela, je crois. Parce que vous les vivez peut-être toutes ces choses en apprenti-sages que vous êtes ! 😉

Donc, je sentais que l’écriture de mon livre était importante. Je pressentais qu’il s’écrivait à MA manière : sur le terrain, dans mon quotidien, dans mon contact avec l’humain, en vrac, en partant a priori dans tous les sens, jusqu’au moment où tout prendrait sens.

Et c’est ce qui se passe…!!!!!!!!!!!

J’ai tenu bon, je n’ai plus nourri l’angoisse et j’ai gardé le cap sur ces « détours » qui n’en étaient pas.
Tout est relié.
Tout est relié.
Vous n’avez pas idée…

Et nous sommes en train de dé-couvrir ce Lien, profond, cette intrication subtile, complexe, sublime de toutes choses et dans toute chose,
à l’In-térieur, à l’Ex-terieur.

Donc hier, en partageant ce document sur la dépression, j’ai compris que c’était le début de mon livre qui va décrire le processus de dévoilement, de rayonnement de l’Humain et pas seulement la dépression !!! 😀

– Vous savez, quand on dévoile l’accès à la source, qu’on communique avec Elle, on ne sait rien ! Et en même temps… On a accès au Tout, la restriction étant ce qu’on est capable de comprendre sur l’instant de cette incroyable, merveilleuse intrication, imbrication des choses, des êtres, des éléments. On sait juste qu’on saura en Temps voulu, on se laisse guider en confiance par les idées qui viennent et on comprend, souvent après coup, c’est pour ça que c’est si difficile encore cet accès pour beaucoup. –

L’humain qui fait le lien entre Être et Humain. 

Et ce qui est génial mais génial et que je voulais faire depuis longtemps, c’est que ça va faire le lien entre les troubles mentaux humains : angoisse, phobie, hypersensibilité, folie, bipolarité, dépression, etc. et le processus d’évolution,
d’apprenti-sage qu’est en train de faire l’Humain.

Et ce regard, ce nouveau regard est important, il est déterminant, cela change tout…!

Pour les « malades mentaux » qui sont des Éclaireurs.
Pour l’Autre, ces Autres, qui sont des Stabilisateurs. (j’ai trouvé ce mot vite fait, faudra peut-être le faire évoluer ! :D)

Ce ne sont pas des ennemis. Ils doivent s’écouter, s’allier, Faire le lien, se Rencontrer.

Réaliser que ni l’un ni l’autre n’a tort mais qu’ils ont prévu, ensemble, de faire cette Rencontre, celle qui leur permet de réaliser, d‘incarner ce potentiel d’évolution majeure jamais atteint par l’Humain.

Parce que… Dois-je le préciser, avant de commencer mon voyage au cœur de l’humain, de dévoilement de Celle que Je suis, j’étais tout à fait ce qu’on appelle « normale » : pas du tout dépressive ou anxieuse, très équilibrée, menant ma petite vie tranquillement devant mon poste télé ! 😀
C’est un Voyage que beaucoup d’Humains s’apprêtent à faire désormais et on voudrait pas qu’ils soient tous enfermés et que la terre se transforme en hôpital psy géant !!! 😀 😉
Il nous faut tisser ensemble ce nouveau regard, cette nouvelle croyance, cette nouvelle oeuvre d’Art en créateurs que nous sommes :-).

C’est peut-être confus, vous en saurez bientôt plus, c’est ici la base de ce livre que désormais j’écris.
J’avais besoin, j’avais envie de le partager avec vous :
tout ce désir qui me vient de la terre, de mon ventre désormais réchauffé.
toute cette imPatience de l’enfant retrouvé,
toute la sagesse acquise après ce long voyage.
Que je m’apprête à Transmettre. 

Je suis heureuse, mon dieu, heureuse comme jamais.

A très vite mes Amis ❤

PS : l’écriture du livre n’empêchera pas les ateliers à venir de débuter, je laisse venir le moment, la maturité du projet avant de vous le concrétiser et de Vous Rencontrer.

 

Bilan d’un long voyage

paix-abondance

Bonjour mes amis humains voyageurs, à l’intérieur ou sur les fabuleuses contrées de cette chère planète terre ! 🙂
En ce tout début de nouvelle année qui secoue, qui vibre à fond, pleine de nouveautés avec les craintes qui y sont associées, je voulais faire un petit bilan, pour moi, pour vous.

Parce que si vous vous caillez grave là maintenant, si vous tremblez, si vous frémissez de peur, de honte ou de je ne sais quelle émotion enfouie que vous avez déterrée et bien je veux vous dire courage, courage, je confirme toujours que c’est magnifique, que ça en vaut vraiment la peine, ô si vous saviez……!!!!!

Alors je vais vous conter ces pas, gigantesques aujourd’hui, qui paraissent si dérisoires quand on est en plein dedans et qu’on se demande vraiment si on avance ou si on piétine. 😀

On peut changer mais de folie, de manière inimaginable et ce….Tout en restant le même, si si, j’vous promets.

p1010149

Moi il y a 9 ans 🙂

Comment vous parler succinctement des milliards de changements, dans chaque petite chose de mon quotidien, dans ma vision de la vie, de l’Autre, dans mon couple, dans l’éducation de mon fils rhhhaaaa…..

Chaque jour de ma vie aujourd’hui, chaque petite seconde est un big bang.
Pas une explosion fracassante, non, ma vie est un fabuleux dessin qui prend forme, se déforme, se reforme, tout en lumières, en couleurs, en candeur.
J’ai retrouvé mon hypersensibilité d’enfant que j’avais refoulée adulte, tant on me disait que c’était pas faisable et pas présentable ! 😀 Bon, avec la maîtrise de l’âge adulte, c’est mieux mais je ressens tout très très fort et je sais pourquoi et je me fais confiance et ça m’aide pour ce que je suis venue faire ici. 🙂
Je me fais confiance, je m’aime, enfin, j’accepte de me voir en photo, je me trouve belle, enfin. Avant je me cachais, j’avais honte de moi, mon mariage avait été mon pire cauchemar : être le centre de l’attention et être photographiée ! 😀
Heu, je ris, oh je ris, enfin, je ne me sens plus écrasée par le poids de la vie, de la terre, des humains, je vois tout avec un recul qui me permet de rire !!!
Je n’ai plus peur d’avoir peur, je n’ai plus peur d’être fatiguée, je vois quand je suis fatiguée ! 😀
Je ne vois plus l’autre comme un ennemi mais comme un trésor de plus à découvrir.
Je ne déteste plus l’autre qui me fait ressentir toutes ces choses, je ne cherche plus à le changer.
Le monde et ce qu’il s’y passe ne me fait plus peur, j’en perçois l’ordre et la perfection au delà de tous les faits, de toute raison.
Ma vie n’est plus un combat, ouch cette partie là aura été la plus coriace, la plus tenace !
Ma vie ici sur terre a pris sens, je me suis reconnue et je me vois vieille, une vieille heureuse malicieuse et sage, ravie de partager, dégoûtée de voir les rides, la vieillesse de son corps mais l’acceptant en riant de bon cœur ! (alors que je pensais souvent au suicide avant ou alors à clamser jeune d’une maladie, perdre sa maman alors qu’elle avait 47 ans ne vous ouvre pas a priori un horizon très grand sur votre futur)
Heu.. et la plus belle chose apprise ces tous derniers jours… je suis enfin l’artisan de ma vie, je sais aujourd’hui que je la crée à chaque seconde, j’en ressens immédiatement les implications, cette oeuvre d’art que devient ma vie, je la veux la plus belle possible et pour cela, je viens d’apprendre à faire des choix, à décider, que c’était important pour que cette belle création prenne forme.

Je voulais aussi rappeler à ceux qui ne me connaitraient pas certains changements marquants de ma vie, de mon voyage.

La douleur physique
Il y a 9 ans, j’étais encore sous traitement anti-inflammatoires quotidiennement, passant scanners, radios et examens régulièrement pour des douleurs dans tout le corps et le dos en particulier.
Aujourd’hui je n’ai plus aucun médicaments depuis bien longtemps chez moi, je n’ai plus mal nulle part et je suis dans une forme que je n’ai jamais eu avant.

(Bon je sais, vu comme ça ça peut être déprimant parce que 9 ans, ça fait long…! 😀 Ca fait très longtemps que je n’ai plus mal et tout s’est fait progressivement en douceur, avec passage phyto, homéo, thérapeutes divers. Mais chacun a son rythme et les énergies de 2017 sont magiques !!! ;))

Par contre, il me faut préciser ici que la pleine santé signifie une pleine conscience de nos états humains fluctuants. C’est-à-dire que je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie, ni éprouvé autant de colère que depuis que je me suis guérie….!!!!! 😀
Mais rassurez-vous, une fois libéré du jugement à l’égard de cette humanité encore taboue, ça devient bien plus cool, on acquiert avec le temps une sorte de recul qui aide à gérer cette humanité qui bouscule !

La jalousie, l’amour
Il y a quelques années j’étais jalouse, depuis ma tendre enfance, une jalousie passionnelle et passionnée dont l’idéal et la représentation de l’amour était Romeo et Juliette.
“Tu meurs je meurs” 🙂

Mon Steph, s’il regardait une femme ou s’il lui faisait ne serait-ce que la bise, ça me rendait malade et j’avoue que j’usais d’une manipulation insidieuse et efficace pour qu’il voie le moins de filles possibles.
Et oui.

Le voyage révèle des trucs pas très cools, vous le savez ;).

Aujourd’hui j’ai appris, notamment de Lui, de mon Stéphane qu’il existe un amour bien plus grand, bien plus fort, bien plus puissant que celui, passionnel (et émotionnel), que je revendiquais.
Je vois l’amour de manière beaucoup plus globale, qui n’exclut pas la passion (non, ça, en fille passionnée que je suis, c’était pas possible…!!!!) mais l’englobe comme une composante non une essence de l’Amour.

L’amour que je découvre aujourd’hui chaque jour est autre chose, wouahou, je m’emploierai toute ma vie à le décrire, à l’explorer !
En potentiel c’est comme une hyper présence qui met dans un état d’extase à chaque instant; en concret pour l’instant sur terre, c’est explorer cette hyper présence à soi-même, à l’autre, au monde et commencer à en jouir.
Autant vous dire que je n’éprouve plus une once de jalousie ce qui peut paraître bizarre ou mensonger, moi même je l’aurais jamais cru mais c’est vrai…!
Cela n’est pas seulement en rapport avec cette nouvelle vision de l’amour mais bien aussi en rapport avec mes découvertes sur ce que je suis. La jalousie faisait partie de mon chemin et la vie d’ailleurs m’a amené des expériences pour la mettre en lumière.

L’extraordinaire, la magie, le subtil
Alors, ce domaine est vraiment celui qui était le plus fort, le plus important, le point d’où je suis parti le plus “bas” et où je suis allée le plus loin. Disons le domaine que j’ai exploré dans un écart énorme :

départ_______________________________________________________________arrivée 😀

J’ai commencé ce voyage en lutte avec cette partie, ne me retrouvant dans aucun écrit, ne voulant adhérer à aucune thèse, à aucun dogme.
D’abord j’ai commencé que par du scientifique : la psycho, la psychiatrie et des livres écrits par des médecins sur les émotions, sur l’effet placebo, etc.
Après je me suis approchée timidement des autres domaines.
Après j’ai été obligée de m’y pencher en commençant à pratiquer le Reiki et en constatant par moi-même des effets hallucinants, énormes…!!!!!

Mais même dans ce domaine, ça été la guerre, je me rappelle d’un jour où je suis revenue de la bibliothèque avec d’une part :
René Guénon, L’erreur spirite
Et d’autre part :
Allan Kardec Le livre des esprits.

Je crois que ce jour-là j’ai mesuré ma souffrance.
J’ai mesuré la souffrance humaine dans cette guerre qui se joue entre deux parties d’elle-même.

Le livre
Mais tout est parfait dans le chemin, si si je peux vous l’assurer même si cette idée est absolument délirante et décalée dans le quotidien que l’on vit en tant qu’humain.

Donc cette guerre que j’ai menée, aujourd’hui je la comprends, j’ai du coup exploré tout, tous les auteurs, depuis les scientifiques jusqu’à ces derniers mois les “expérienceurs” qui, par exemple sortent de leur corps et racontent ce qu’ils voient, comme les excellents auteurs que sont Daniel Meurois et Anne Givaudan.

J’ai voulu entendre tous les mots, toutes les manières de dire, j’ai voulu comprendre, comprendre toutes les résistances, l’origine de toutes les guerres que se font les humains.
J’ai voulu chercher ce langage universel qui à mon sens existe et mettra un terme à la guerre que se font les humains juste parce qu’ils ne parlent pas le même langage, juste parce qu’ils sont à priori différents, juste parce qu’ils n’assument pas cette différence, ne se font pas confiance et se méfient alors de l’autre qui met en péril cette différence quand c’est une richesse, la terre promise !

Et franchement, ce que j’ai appris est immense, je me dois de le partager. C’est encore un peu tôt pour le faire ici. J’écris mon premier livre et je sais aujourd’hui que ce ne sera pas le dernier.

Et ce alors qu’enfant, je détestais lire, je ne lisais jamais et il y a 9 ans, je ne vous aurais jamais cru si vous m’aviez dit que j’allais écrire un livre ! 😀

Pour revenir succinctement au subtil, ce mot me plaît, je l’ai enfin intégré, j’ai fait la paix.
Je travaille avec le subtil aujourd’hui chaque jour, il fait partie intégrante de la vie pour moi, il en est l’origine et il est présent pour assurer le maintien de la vie aux côtés de la matière.
Cela a un grand rapport avec la santé physique car aujourd’hui je vois la “maladie” avant, dans les mots, dans les pensées que je travaille au niveau subtil ce qui me permet de rester en bonne santé et de voir autour de moi ce qui rend les gens malades.

Mais c’est quoi ce subtil ? Ben en gros, c’est une partie de nous qu’on a oublié, qu’on a pas développé et avec laquelle on compose tout naturellement enfant.
La pratique du Reiki, en posant les mains sur moi chaque jour dans le silence m’a ouvert – m’a rappelé ! – à ce subtil que j’ai petit à petit, chaque jour, senti être à l’oeuvre dans mon corps et tout autour de moi pour le nourrir, le maintenir en vie.
Et désormais j’explore beaucoup plus loin le domaine avec encore pas mal de résistances et de questionnements qui me mènent vers mon langage, mes mots.

Nous sommes bien plus que des humains ici incarnés sur terre et cela rend cette incarnation, ici et maintenant d’autant plus importante, essentielle, précieuse.

elise-taille-mini

Moi aujourd’hui 🙂

cercle-infernal-brise-2000

Une page se tourne… 🙂

Je vous souhaite une extraordinaire nouvelle année, que tous vos rêves se réalisent, que de nouveaux rêves se dévoilent !!! ❤